Faune et Flore

Le Sénégal offre d'excellentes conditions pour le développement d'une abondante faune sauvage, bien qu'il ne puisse rivaliser avec les pays d'Afrique centrale et de l'est, mieux lotis en zones forestières. De nombreux parcs et réserves ont été aménagés pour la protéger.

C'est un grand sanctuaire d'oiseaux, car il est placé sur l'une des voies principales de migration de l'avifaune sauvage. Vous les rencontrerez notamment dans le parc du Djoudj, sur la langue de Barbarie, dans le delta du Saloum, aux îles de la Madeleine.

Au sud-est du pays, plus boisé que le nord, on peut trouver la grande faune sauvage africaine dans le parc du Niokolo-Koba : éléphants, lions, buffles, antilopes, singes… Au nord, les animaux qui préfèrent les zones plus désertiques : phacochères, chacals, tortues.

La savane couvre la plus grande partie du territoire. Ce sont de vastes étendues herbeuses, parsemées d'acacias, de rôniers et de baobabs. Au nord, le paysage se désertifie et on aperçoit les premières dunes qui annoncent le désert de Mauritanie. La forêt tropicale a été considérablement réduite au cours des années et ne subsiste guère qu'en Casamance. On verra de très beaux fromagers, palmiers, cocotiers, manguiers. Sur les berges du Sine-Saloum et en Casamance, la mangrove est partout présente. Accrochées aux racines des palétuviers, des milliers de petites huîtres délicieuses.

Une des grandes richesses du pays sont ses eaux littorales, extrêmement poissonneuses. Durant la saison d'hivernage, vous pourrez pêcher le marlin et l'espadon au large de Dakar, dans le Saloum, vous trouverez la carrague et le barracuda. Vous pourrez pêcher en pirogue ou depuis la plage avec de grandes chances de succès. Plongez pour contempler la richesse sous-marine de la presqu'île du Cap Vert et ne manquez pas le retour des pêcheurs, de Saint-Louis au Cap Skiring.

Haut de page